10 octobre 2013 ~ 0 Commentaire

Voyage à l’amer

Promenade à l’amer

Voyage dans le temps…

Ballotée doucement

Par les relents d’hier

Dans des flots de mémoire

Je me suis égarée.

Sur les quais, la marée

Agite ses eaux noires

Tourbillon infini

D’insipides pensées

Ni le vent ni la houle

Ne semblent s’arrêter

Les souvenirs s’écoulent

Dans le fond du mouroir.

 

Doux voyage à l’amer

Caresse d’anciens temps…

Le murmure incessant

Des embruns dans l’éther

Résonne sur la plage

Comme un chant oublié.

J’ai le cœur à l’envers

L’esprit dans les nuages

Le regard dans le vague

Les mains dans le passé

Au loin le jour écume

Et les ombres paressent

Puis soudain disparaissent

Fantômes d’amertume.

 

 

Escapade à l’amer

Évasion dans le temps…

Contemplant un moment

L’onde trouble et austère

J’arrache au paysage

L’effluve de beauté

Qui le rend si volage

Et pourtant désiré.

Je ne veux le céder

Emplis mon être entier

De son nom, son adage

Son charme téméraire

Mais ne peux l’emporter…

Ne reste que la houle

De mes espoirs fanés

Qu’un amas de poussière,

Du sable qui s’écoule

Entre mes poings serrés.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Moctc2clery |
Laprisondepapier |
Me encanta leer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Adadisme
| Blackeden
| Readbook